Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les alchimistes de Feia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fai Ghiaccio
Petit Renard
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 01/10/2017
Lieu d'origine : Empire Dalentour

MessageSujet: Les alchimistes de Feia   Dim 17 Déc - 18:16

ALCHIMISTES
Membres du Grand Ordres et particuliers divers


SECTEUR D'ACTIVITE
médecine, nécromancie, science

ACTIVITES PRINCIPALES
→ recherche→ chimérie
→greffes→ prothèses
→ prophylaxie→ étiologie

FORMATIONS
La formation d'alchimiste est extrêmement longue, d'où les nombreux colloques organisés ainsi que la quantité improbable d'ouvrages publiés par les guildes, ordres et particuliers. En effet, l'alchimiste doit apprendre à user de la magie des médicalistes, des sonneurs et des traceurs (bien que certains choisissent parfois les signes ou les formules à la place des tracés, d'usage plus commun). Un bon alchimiste, perçu comme un mage artisan, malgré de longues études est rarement capable d'appliquer ses connaissances de tête. La première chose que le Grand Ordre (auquel souscrivent très rarement les alchimistes de Tharen) leur inculque avant toute chose est le respect de la déontologie.

PASSERELLES
  • Origines
Les alchimistes peuvent être des médicalistes répudiés, ou des sonneurs curieux. Le métier est à ce point long d'apprentissage qu'en dehors de quelques humains dont l'existence a été rallongée par divers artifices, une poignée de drows qui souscrivent plus ou moins aux règlementations du Grand Ordre et quelques très rares elfes, la profession réuni davantage liches et vampires.
  • Evolutions
L'alchimiste évolue au sein de sa communauté avant de véritablement évoluer dans la société publique et officielle : le Grand Ordre est jaloux de ses secrets (probablement en réponse à certains elfes qui ne laissent rien deviner de leurs secrets dans la manipulation de la matière), même auprès de ses plus jeunes aspirants, d'où la création de groupuscules divers où l'information circule avec plus de fluidité et d'horizontalité. Peu importent leurs connaissances de ces arcanes, les alchimistes se voient ouvrir grand les portes des hautes instances de l'archipel de Tharen ainsi que celles des hopitaux. Néanmoins, leur proximité avec la nécromancie et les nécromanciens fait qu'une certaine méfiance subsiste dans l'Empire à l'égard des alchimistes consacrés à la médecine ; ils s'y verront donc davantage confié (avec une grande quantité de moyens, les mêmes que ceux accordés aux agents de liaison entre certaines frontières) les recherches liées à la lycanthropie.

CONDITIONS D'EXERCICE
  • Liaisons - relations
Le réseau des alchimistes les connecte pratiquement tous entre-eux, pour le meilleur (l'entre-aide) comme pour le pire (la concurrence). Cette vaste corporation leur permet de faciliter les contacts avec les différentes strates de la société qui pourraient nécessiter l'application de quelques uns de leurs talents.
  • Lieu(x) de travail
Récemment dotés d'éventaires et de cabinets (voire autorisés à exercer publiquement) dans l'Empire, l'alchimiste, de nature plutôt citadine, commence à sortir de chez-lui pour faire profiter la ville de ses services. Puisqu'organisés en corporation, ils s'entendent sur les secteurs à se partager entre collègues. Certains alchimistes exercent toutefois en dilétantes ou en clandestins et ne sont pas tenus de respecter ces accords, tout comme ils ne pourront en aucun cas compter sur l'aide de leurs collègues pour leur prêter main forte dans leur métier.

DESCRIPTION
Les alchimistes, mages habiles et de très longue date, ont prouvé leur patience dans leur apprentissage de non pas deux mais trois types différents de magie : médicalistes, sonneurs et généralement aussi traceurs dans leur grande majorité, ils montrent une grande curiosité et compréhension du monde vivant qu'ils se plaisent à créer et recréer, faire et défaire pour toujours mieux en étudier les mécanismes. Savants très grégaires et toujours en recherche d'élèves à former pour le Grand Ordre, ils aiment par nature tester et contester les limites ; ceci ajouté aux différentes races qui composent son Ordre (au nombre desquelles se comptent liches, vampires et drows) en font une corporation aussi crainte qu'intrigante de spécialistes dont les études sont au choix subventionnées par des mécènes ou rémunérées par des missions plus ponctuelles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les alchimistes de Feia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Alchimistes d'État
» Les Alchimistes
» Les Chimères
» Le cadavre exquis (version personnage d'anime)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Présentation :: Le Monde de Féia :: Métiers-
Sauter vers: