Dans un monde de technologie et de magie, le course à la suprémacie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les wendigowak de Feia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dante Ghiaccio

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/08/2016
Lieu d'origine : Marquisat de Hyi (Tharen)

MessageSujet: Les wendigowak de Feia   Dim 9 Avr - 13:28

WENDIGO


Longévité :
Les wendigowak ont depuis peu pénétré les terres d'Irracya et sont difficilement observables, leur longévité supposée ne repose donc que sur ce que les rares voyageurs nous en ont rapporté ; selon les discours qu'ils en tenaient, le wendigo serait immortel, jamais touché ni par la faim, ni par la vieillesse.

Taille :
En station bipède, le wendigo est à peine plus grand que l'Homme (sa moyenne tourne autour du mètre 8O), mais bien plus émacié.

Habitat :
L'une des rares choses qui protègent nos populations est la crainte morbide du feu que conçoivent ces créatures, ainsi que leur terrible sensibilité à la lumière. Nos citadins sont donc rarement confrontés à pareilles bêtes, qui trouverons refuge sous le couvert de la nuit, des futaies, grottes et caves abandonnées. Une ville bien éclairée, un feu de camp crépitant, ne serait-ce qu'un fin rayon de jour suffirait à les maintenir éloignés.

Alimentation :
Malgré leur faim et leur chasse continuelles, les wendigowak n'auraient pas besoin de se nourrir, et nos rares observations iraient dans ce sens. Mourir d'inanition, ou plutôt trouver le repos par cette voie semble leur être inaccessible. Ils se nourrissent de toute chair vivante (quitte à devoir recourir au cannibalisme ou à l’auto-cannibalisme) et abandonnent les corps de leurs proies aux éléments dès que la vie a quitté leur corps encore tiède.

Croissance :
Nul ne naît wendigo : on le devient quand, lycanthrope, nous aurions cédé à une vie de colère, au désir de puissance, à la crainte de la mort et au poids de la famine, au point de s'être repu de sa propre chair.

Apparence :
Une odeur de mort nimbe la créature sèche et nue qu'est le wendigo, silhouette nerveuse et émaciée dont les os poussent contre la peau translucide. Son aspect fragile de vieux parchemin veiné semble toujours prêt à céder sous la pression des os dont un œil attentif saurait dénoter les moindres circonvolutions. Ses longs membres pointus ont débarrassé toute humanité de ce corps menaçant évoquant celui de momies. Un vague aspect lupin se mêle dans son apparence générale, sa gestuelle, et surtout son faciès aux grands yeux brillants et sans paupière. Une petite paire d'oreilles effilées sont plaquées sur les côtés du crâne, à la naissance d'une mâchoire large dont la gueule plate et les rangées anarchiques de crocs transporte la maladie et la pourriture (notamment la Rage Noire, virus de la lycanthropie). L'ensemble n'est pas sans évoquer, en bien pire, les premières transformations infructueuses d'un jeune loup-garou.

Aptitude magique :
Le wendigo étant toujours un lycanthrope, il transporte par ses fluides le virus de la Rage Noire ; bien chanceux serait celui qui survivrait à une telle rencontre avec ce seul souvenir ! En dehors du feu et de la lumière qui sont pour lui terriblement mortelles, la magie élémentaire et les illusions sont d'une inefficacité crasse, de même que les drogues. Il régénère instantanément des coups portés par les armes classiques sur sa peau dure, en dehors des lames et projectiles en argent ou porteurs de flammes ou de lumière qui corrodent grièvement son organisme. Sa force s'est accrue depuis sa vie de lycan, ainsi que sa vitesse. Certains wendigowak, à l'instar de perroquets ou de mainates, auraient la capacité de reproduire les sons et les voix qu'ils auraient entendu à l'accent près pour attirer leurs proies à eux.

Écologie :
La forte tendance au cannibalisme du wendigo en fait un animal asocial qui se déplacera rarement en meute. Encore peu présent dans nos murs et sur nos terres, ils sont la principale raison d'être de nos Lieutenants Louvetiers, et sont même les responsables de la réformation complète de leur ordre (anciennement celui des agents de liaison ou ordre des dragons). Pourchassés encore et toujours, ils sont responsables des rumeurs sanglantes et des craintes les plus vives qui entourent les lycans ainsi que du lynchage parfois cruel qui en résulte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les wendigowak de Feia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Présentation :: Le Monde de Féia :: Créatures de Féia-
Sauter vers: