Dans un monde de technologie et de magie, le course à la suprémacie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Orques de Duaod

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cirrus
Exilé de Syab
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 24
Lieu d'origine : Province de Skavot (Syab)

MessageSujet: Les Orques de Duaod   Lun 8 Mai - 12:05

Les Orques de Duaod


Autre orthographe :
Orc

Nation :
Les Orques vivent principalement dans le val de Duaod mais certains se sont installés dans les plateaux de Lies.

Physique :
Robustes, les Orques impressionnent par leur grande taille dépassant celle d'un humain. Mais c'est surtout leurs muscles saillants qui reflètent leur puissance. Vous ne verrez jamais un Orque maigre dans Féia. Les femelles possèdent la même carrure ou sont plus légèrement élancées. Leur peau est généralement verte et les nuances varient selon l'individu. Leur grande gueule est dotée de dents pointues, dont deux canines proéminentes qui se dressent comme des défenses dans la mâchoire inférieure. Les Orques aiment avoir le crâne rasé ou les cheveux courts. Quand ils ne le sont pas, ils les attachent en queue de cheval ou en tresse. Quant à leur style vestimentaire, il est très limité. Les Orques aiment laisser leurs bras et leurs jambes, souvent leur torse, à l'air libre pour la fluidité de leurs mouvements.

Coutumes :
Les Orques sont des êtres fiers de leurs muscles. La force est une qualité primordiale dans leur société, que ce soit dans leur caractère ou dans leur physique. Violents, ils ne sont pas non plus mauvais par nature mais aiment montrer leur puissance à leurs proches et aux inconnus. Ils se battent principalement au corps à corps et méprisent les armes à distance. Ils admirent l'indépendance : Un Orque qui n'a pas besoin de quelqu'un est un Orque fort.

La magie est perçue avec condescendance mais elle a une petite place dans leur société. En effet, les Orques possèdent des guérisseurs qui soignent les maladies et les blessures graves. En revanche, ils n'ont pas le droit de toucher aux cicatrices qui sont la fierté des grands guerriers. Le métier de guérisseur est repris par les enfants. Peu d'Orques le deviennent quand ils vivent dans une famille de combattants.

La technologie est présente uniquement pour l'éclairage. Les engins volants n'ont pas leur place chez les Orques à cause de leur goût du corps à corps. Mais ils possèdent une des plus grandes puissances maritimes de Féia. Leurs bateaux effraient les marins par leurs décorations sophistiquées et leur impressionnante taille. Leurs flancs sont dotés d'énormes lances noires qui se plantent dans les navires ennemis pour les aborder. Beaucoup de pirates célèbres sont des Orques et ont vécu dans la cité de Derkhag, au bord de l'océan de Lelvar.

Les Orques sont dirigés par un puissant chef qui passera le pouvoir à son premier enfant (mâle ou femelle). Mais il se peut qu'un citoyen se révolte contre l'autorité de son chef et le défie. S'il l'emporte, il sera le nouveau dirigeant et siégera à Tarnindral. En-dessous, se trouvent les guerriers, ensuite les mages et enfin, les esclaves. Ces derniers restent robustes pour pouvoir soulever des charges lourdes. Assez bien traités, ils sont néanmoins plus sévèrement punis que les autres. D'ailleurs, dans la société orque, on ne pardonne pas les criminels. La sentence est claire : si vous avez trahi, violé ou commis un meurtre, vous serez décapité sur une place publique.

Les Orques sont très méfiants envers les étrangers car leurs coutumes sont vivement critiqués. Si vous vous retrouvez dans une de leurs villes, vous devriez avoir une bonne raison. Ils se comportent avec agressivité, certains vont même jusqu'aux coups. Cependant, les marchands sont les bienvenus mais les Orques ne deviendront pas non plus amis avec eux. Les relations amoureuses entre Orques et humains existent mais sont peu courantes. Les enfants ne sont pas souvent assumés mais certains demi-orques savent se faire une place dans l'une des deux sociétés. Les autres races ont tendance à croire que les Orques sont dépourvus de sentiments amoureux, ce qui est faux : un Orque aime son ou sa partenaire d'un amour fort et fidèle.

Histoire :
Les Orques ont toujours vécu dans le val de Duaod et ont repoussé les attaques. Très territoriaux, ils menèrent de nombreuses batailles contre les humains et conquirent quelques unes de leurs villes. Ils s'étendirent même jusqu'aux îles de Tharen. Mais ils furent bientôt repoussés et vaincus par leurs ennemis. Les pirates orques étaient aussi très redoutés (et le sont toujours) dans le passé. Les nombreux pillages et massacres souillèrent la réputation des Orques qui n'était pas élevée. Leur image sanglante et agressive resta jusqu'à aujourd'hui dans les esprits des autres peuples, en particulier des humains. Les Orques forment une société fermée mais rien ne les empêche de s'aventurer chez les races voisines pour diverses raisons. Habiles sur les mers, ils voguent jusqu'en Enarida pour explorer les terres sauvages et amasser de nouvelles richesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Orques de Duaod
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Présentation :: Le Monde de Féia :: Races-
Sauter vers: