Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Siiko, une enfant égarée et espiègle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siiko
Fille adoptive du clan Sytha
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 27/04/2017
Age : 24

MessageSujet: Siiko, une enfant égarée et espiègle   Sam 2 Sep - 5:18

Siiko
(de son vrai nom, Hazel)

Fillette vagabonde à ascendance draconique



Surnom : Siiko (surnom de mage)
Âge : 12 ans
Sexe assigné : Fille
Genre : cisgenre
Orientation sexuelle : Non définie (je ne prévois pas de romance dans son enfance)
Race : Humaine (avec ascendance draconique)


Personnalité


Caractère : Rebelle, Siiko est une fillette qui a soif de liberté. Restée enfermée l'angoisse et elle rêve de partir à l'aventure, peu importe le danger. Son entourage la considère comme folle ou suicidaire. Elle n'a pas peur d'aborder n'importe qui mais saura être raisonnable si elle se trouve face à un type sanguinaire. Non, quand même, elle n'est pas stupide et se tiendra tranquille si sa vie est menacée.

Siiko est une menteuse. Elle n'aime pas révéler ses véritables sentiments, ni d'où elle vient. Elle veut que les autres enfants la voient comme une camarade de jeux et non pas comme une future prêtresse de Hyi. Si elle refuse de le devenir ? En réalité, elle ne le sait pas mais ça ne l'emballe pas non plus. Elle ne supporte pas d'être maintenue dans l'ordre et une vie de prêtresse lui fait peur. L'apprentissage théorique l'ennuie et elle est incapable de tenir en place sur une chaise. Elle adore la pratique et se dépenser jusqu'à l'épuisement. En dehors de la magie, elle écoute attentivement les conseils sur la rhétorique et la séduction. Siiko aime tromper les autres sans pour autant être mauvaise... enfin, tout dépend de la personne. Elle est assez dure avec les personnes bloquées dans les lois et dans le conformisme.

Siiko s'invente surtout un passé. Elle ne sait pas qui sont ses parents et elle rêve d'en savoir plus. Elle espère rencontrer deux personnes qui n'ont songé qu'à la retrouver et à l'élever comme il se doit. Elle les imagine dans toute sorte de situation : soit ce sont des gens riches et très influents, soit des criminels recherchés, soit de grands aventuriers réputés,... Elle pense même avoir un autre sang que celui d'un dragon, sa plus grande fierté. Siiko est passionnée par les dragons et peut rester des heures sur un livre à leur sujet. Elle garde quelques ouvrages dans sa chambre pour les relire jusqu'à connaître parfaitement chaque race. Plutôt rêveuse, elle se voit vivre de nombreuses aventures avec ces bêtes écailleuses. Déterminée, Siiko est prête à tout pour réaliser ses rêves et aller jusqu'au bout de ses projets. Pour l'instant, ce ne sont que d'innocents desseins...

Physique : Siiko est une petite fille de ce qu'il y a de plus ordinaire. On ne soupçonnerait même pas une ascendance draconique. Très mince et de taille moyenne pour son âge, elle n'inspire pas la force que possèdent les dragons. Les passants croient qu'elle n'est qu'une enfant des rues et son allure négligée renforce les a priori. Siiko n'a pas peur de se salir et elle ne revenait pas chez les prêtresses sans être couverte de terre. Ses longs cheveux blonds, presque dorés, subissent autant la saleté que sa peau de porcelaine. Mais de toute son apparence, ses grands yeux violets captivent le regard des autres et trahissent un sang étranger.

Au niveau vestimentaire, Siiko est habillée de robes longues jusqu'aux genoux et de bottines. Ses habits ont les couleurs symboliques des prêtresses hyii.
Point(s) fort(s) : Rusée et rapide
Point(s) faible(s) : Frêle et trop jeune


Histoire


Famille : Aucune trace de sa famille. On sait juste qu'elle a une ascendance draconique. Là, encore, personne ne sait quel type de dragon aurait engendré sa lignée, mais on pense qu'il s'agit d'un Dragon-Fée. Elle a été élevée par les prêtresses hyii.
Lieu d'origine : Marquisat de Hyi

Passé : Trois chasseurs humains s'étaient enfoncés dans la forêt d'Amaëna, sur la piste de bêtes à fourrure. Ce jour-là, ils n'avaient tué aucune créature mais n'étaient repartis les mains vides. Alors que l'un d'eux guettait un gros loup, un Dragon-Fée vint gâcher sa chasse en criant à ce dernier de fuir. Furieux, le chasseur le visa mais le monstre ignora son arme et s'avança vers lui. Par des mouvements rapides, il lui fit signe de le suivre. Bien qu'il soit au courant de la réputation des Dragons-Fées, le chasseur se laissa convaincre. Plus tard, il entendit des cris et découvrit, au creux d'un arbre, un bébé. Le dragon disparut aussitôt et l'homme appela ses deux camarades. Ils abandonnèrent la chasse et rentrèrent chez eux, à Hyii. Des prêtresses hyii adoptèrent l'enfant et confirmèrent son ascendance draconique. C'était une petite fille et elles l'appelèrent Hazel. Mais ce nom ne fut jamais prononcé et elles lui donnèrent le surnom de Siiko, en hommage à une puissante dragonne.

Siiko grandit, entourée d'autres enfants au sang de dragon. On lui apprit tout ce qu'une prêtresse hyii devait apprendre mais aussi l'histoire de son passé. Elle ne fut jamais malheureuse même si son cœur désirait savoir qui elle était vraiment. Malgré une éducation différente, elle se comportait comme les autres enfants : Elle détestait rester sur une chaise à écouter les leçons et préférait se sauver pour aller jouer dans la rue. Mais un jour, une de ses escapades lui coûta très cher. Siiko s'était éloignée de la ville et tomba sur des esclavagistes drows qui l'enlevèrent. Avec d'autres personnes de toute race, elle fut amenée sur un vaisseau qui navigua en mer pendant de longues journées. Mais les esclavagistes n'arrivèrent pas à destination à cause d'une rencontre avec un Dragon d'eau. Le monstre balaya le navire d'un coup de queue, éparpillant drows et futurs esclaves (qui, au final, ne le deviendraient pas). Un vieil homme prit la main de Siiko et nagea jusqu'à la terre, qui n'était autre que celle de Syab. Désormais seuls, ils marchèrent dans la neige afin de trouver de l'aide. Le vieil homme passa son manteau à la petite fille pour la réchauffer. Malheureusement, dans la nuit, il mourut de froid et Siiko continua son chemin, à la recherche d'aide.


Autres informations


Arme(s) et équipements : Rien
Pouvoir(s) : Médicaliste novice
Passions : Les dragons, explorer, jouer des tours, les animaux, courir, grimper partout
Aversions : Être prisonnière, être prise de haut, les ordres, les contraintes
Position vis-à-vis des terres sauvages : "Des nouvelles terres ? On y va !"
But : Découvrir ses origines



Vous

Pseudonyme : Draiko ou Pinpix
Comment êtes-vous arrivé ici ? Ben, c'est moi. Haha !
D'où vient votre avatar ? Je ne sais pas, ça fait un bail qu'il est sur mon ordi. Mais il n'a pas de copyright, juré !
Autre(s) compte(s) sur Féia : Cirrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Siiko, une enfant égarée et espiègle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un enfant oublié sur une aire d'autoroute...
» " Genius allias Mike Gordon l'enfant du SHIELD "
» "L'avenir d'un enfant est l'œuvre de sa mère."
» Des cas miraculeux du séisme; Montana et autres
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Présentation :: Les Personnages :: Fiches acceptées-
Sauter vers: